Le sélectionneur de la Roja, Vicente Del Bosque, n’a pas donné beaucoup d’indices quant à la composition de son onze de départ face à l’Irlande (ce soir, 20h45). Pourtant, l’option d’un attaquant de pointe devient presque une évidence.

Qui de Fernando Llorente, Alvaro Negredo ou Fernando Torres pour occuper, seul, le front de l’attaque de l’Espagne ? Lors du premier match du groupe C de l’Euro 2012, face à l’Italie (1-1), Vincente Del Bosque, le technicien ibérique, avait laissé les trois sur le banc ! Surprenant quant on connait la qualité des trois joueurs. Un choix qui ne s’est pas avéré payant tant la sélection espagnole a paru empruntée devant une défense de la Squadra Azzurra bien regroupée.  Pour la presse espagnole, même constat, alors que du côté des supporters, pas moins de 75% souhaitent voir Fernando Torres aligné d’entrée.

En conférence de presse d’avant-match, Del Bosque n’a pas hésité à répondre aux remarques évoquant l’entrée en jeu délicate de l’attaquant de Chelsea contre les Italiens : « Franchement, je suis plus préoccupé par les 10 joueurs, gardiens inclus, qui n’ont pas joué une seule minute. Torres, lui, a la chance d’avoir pu participer durant vingt minutes au match quand il y en a d’autres qui n’ont pas pu. Mais oui, je parle avec Torres » a déclaré, un brin agacé, l’ancien coach du Real Madrid. Ce dernier a-t-il laissé passer sa chance ?

Dans la traditionnelle opposition entre titulaires et remplaçants lors du dernier entraînement, le sélectionneur espagnol a aligné Torres et Negredo, dans l’équipe titulaire. Les deux joueurs ont marqué. Mention spéciale cependant au Sévillan, qui s’est permis un joli retourné victorieux. Et quand pense Fernando Llorente .

Commentaires

Suggestion d'articles:

  1. Del Bosque explique le choix de Negredo
  2. L’Espagne avec Fabregas en pointe
  3. Pour Del Bosque, Torres est important pour l’Espagne

Tags