La crise économique de Málaga n’est plus un secret pour personne. Les départs devraient s’enchaîner dans les heures à venir.

Les dettes de Málaga sont désormais connues de tous, y compris des supporters qui s’en sont pris au véhicule du directeur sportif, Antonio Martínez. Blasé par la situation et navré de la réaction des aficionados, ce dernier a décidé de quitter le club andalou. Ce ne devrait être que le premier d’une longue liste de démissions et licenciements en chaîne.

Hier soir, l’entraîneur Manuel Pellegrini a passé plusieurs heures dans les bureaux des dirigeants pour s’accorder d’une séparation à l’amiable. Toute la presse espagnole annonçait également que Santiago Cazorla, l’un des cadres de l’effectif professionnel de Málaga, a signé en fin de soirée avec Arsenal.

Le reste des footballeurs est également inquiet. Le Français Jérémy Toulalan a quant à lui posé un ultimatum : soit il est payé, soit il s’en va. Plusieurs autres joueurs sont du même avis que le milieu de terrain. A deux semaines du début de la Liga, la situation de crise ne fait que s’aggraver à Málaga.

Commentaires

Tags

 
 
 
P